X FERMER

NAVIGATION

LE CABINET
Nos implantations L'équipe Candidature spontanée
EXPERTISE COMPTABLE
Nos compétences
  • Comptabilité
  • Contrôle fiscal
  • Fiscalité et optimisation
  • Logiciel comptable en ligne
  • AUDIT
    Nos missions
  • Audit légal
  • Audit contractuel
  • STRATÉGIE D'ENTREPRISE
    Nos savoir-faire
  • Création / Reprise d'entreprise
  • Conseil et Assistance
  • Statut du dirigeant
  • GESTION SOCIALE
    Nos stratégies
  • La paie
  • Logiciel de paie en ligne
  • Optimisation sociale
  • Actualités sociales mai 2022
    JURIDIQUE
    Secrétariat juridique
    ACTUALITES
    Permis de conduire et contrat de travail Note d'information : Modalités de déclaration des flux intracommunautaires Note d'information : Déclaration de la TVA à l'importation Actualités sociales - Février 2022 Actualités sociales mars et avril 2022

    Occupation d'une terrasse : "j'y suis, j'y reste ?"

    Un restaurant bénéficie d'une convention d'occupation du domaine public qui l'autorise à installer une terrasse pendant une durée déterminée.

    A l'expiration de cette convention, la commune ne l'informe pas de son non-renouvellement et ne lui demande pas de quitter les lieux. Il pense donc qu'il peut continuer à exploiter sa terrasse.

    A raison ?
    La réponse n'est pas toujours celle que l'on croit...
    La bonne réponse est...
    Non
    Une convention d'occupation du domaine public est conclue pour une durée déterminée et ne peut être reconduite tacitement.

    Ainsi, à l'expiration de celle-ci le restaurateur doit donc quitter les lieux, sans que la commune ait besoin de l'avertir du non-renouvellement de la convention ou de lui demander de partir.

    A défaut, il s'agit d'une occupation sans titre du domaine public.