X FERMER

NAVIGATION

NOUS CONNAITRE
Qui sommes-nous ? Nos implantations L'équipe
EXPERTISE COMPTABLE
Nos compétences
  • Comptabilité
  • Contrôle fiscal
  • Fiscalité et optimisation
  • Logiciel comptable en ligne
  • AUDIT
    Nos missions
  • Audit légal
  • Audit contractuel
  • STRATÉGIE D'ENTREPRISE
    Nos savoir-faire
  • Création / Reprise d'entreprise
  • Conseil et Assistance
  • Statut du dirigeant
  • GESTION SOCIALE
    Nos stratégies
  • La paie
  • Logiciel de paie en ligne
  • Optimisation sociale
  • JURIDIQUE
    Secrétariat juridique
    ACTUALITES
    SADECO RECRUTE DES COLLABORATEURS COMPTABLES OBLIGATION D'EMPLOI DES TRAVAILLEURS HANDICAPES : DES CHANGEMENTS IMPORTANTS AU 1ER JANVIER 2020 EMPLOYEURS D'AU MOINS 11 SALARIES : Quelles sommes allez-vous verser en 2020 au titre de la formation professionnelle ? RECONDUCTION DE LA PRIME EXCEPTIONNELLE DE POUVOIR D'ACHAT UN CREDIT D'IMPOT COMPLEMENTAIRE EN 2020 EST POSSIBLE POUR LES INDEPENDANTS (BIC, BNC, BA) ET DIRIGEANTS REFORME DE L'OETH : QUELS SONT LES POINTS DE VIGILANCE ? ELEMENT DE SALAIRE VERSE PAR ERREUR : QUE PEUT FAIRE L'EMPLOYEUR ? Index égalité femmes / hommes L'actualité sociale au 01/02/2020 Salaires, cotisations et contributions sociales au 01/01/2020 CORONAVIRUS

    COORDONNÉES

    Audit légal

    AUDIT LÉGAL

    Le commissaire aux comptes, ou contrôleur légal des comptes selon la terminologie européenne, est une profession réglementée et indépendante qui contribue à la qualité et à la transparence de l'information financière et comptable émise par les entités contrôlées.

    L'auditeur légal travaille en respectant des normes d'exercice professionnel françaises, issues des normes internationales d'audit, adaptées au contexte national par la CNCC et homologuées par le Ministère de la justice.

    Obligation légale ou démarche volontaire

    Que votre organisation fasse contrôler ses comptes parce que la loi le demande ou que votre démarche soit volontaire, l'objectif de la certification des comptes reste le même : vous garantir, en toute indépendance, la fiabilité et la transparence de l'information financière délivrée par votre entité, notamment le respect des procédures réglementaires, en matière de contrôle et de tenue des comptes. Le commissaire aux comptes, encore appelé auditeur légal, exerce sa mission légale dans le cadre d'un mandat et l'articule en grandes étapes, de l'acceptation à la formulation de son opinion.

    La différence avec l'expert-comptable :

    L'expert-comptable tient la comptabilité et présente les comptes. L'auditeur légal les contrôle et intervient sur la prévention des risques. Le premier défend les intérêts de son client et peut le conseiller. Le second intervient dans l'intérêt des parties prenantes des entités.

    L’audit légal ou commissariat aux comptes concerne :

    • Les entreprises
    • Les associations fondations et fonds de dotation
    • Les organisations syndicales et professionnelles
    • Le secteur public
    • Les établissements publics de santé
    • Les comités d’entreprises

    Les missions en détail

    La plupart des entités font appel à un commissaire aux comptes pour une mission légale de certification. Mais d'autres le font également pour attester des comptes intermédiaires avant une demande d'emprunt, pour avoir une opinion sur des comptes prévisionnels ou encore des certifications pour l'obtention de subventions ou avoir un audit d'acquisition avant une éventuelle procédure de rachat. Il s'agit alors de missions réalisées au-delà de la certification et appelées diligences directement liées (DDL).

    • Audit légal
    • Commissariat à la transformation, à la fusion
    • Commissariat aux apports
    • Diligences Directement Liées (DDL) :
      - L'examen limité
      L’audit
      Les alternatives
      Les procédures convenues
      Les consultations
      Les diligences d'acquisition
      Les diligences de cession
      La RSE : responsabilité sociétale des entreprises