X FERMER

NAVIGATION

NOUS CONNAITRE
Nos implantations L'équipe
EXPERTISE COMPTABLE
Nos compétences
  • Comptabilité
  • Contrôle fiscal
  • Fiscalité et optimisation
  • Logiciel comptable en ligne
  • AUDIT
    Nos missions
  • Audit légal
  • Audit contractuel
  • STRATÉGIE D'ENTREPRISE
    Nos savoir-faire
  • Création / Reprise d'entreprise
  • Conseil et Assistance
  • Statut du dirigeant
  • GESTION SOCIALE
    Nos stratégies
  • La paie
  • Logiciel de paie en ligne
  • Optimisation sociale
  • JURIDIQUE
    Secrétariat juridique
    ACTUALITES
    Chiffres clés au 1er janvier 2021 Actualités sociales Juin et Juillet 2021

    COORDONNÉES

    Financement de la formation professionnelle : du nouveau pour les entreprises de moins de 11 salariés

    Fin 2020, le gouvernement est venu fixer les modalités de recouvrement des contributions dédiées au financement de l'apprentissage et de la formation professionnelle. Des modalités qui viennent d'être précisées pour les entreprises dont l'effectif est inférieur à 11 salariés...


    Moins de 100 ? : pas de versement d'acompte

    Jusqu'à présent, les employeurs devaient verser les contributions suivantes aux opérateurs de compétences (OPCO) :

    • contribution unique à la formation professionnelle et à l'alternance ;
    • contribution supplémentaire à l'apprentissage ;
    • contribution dédiée au financement du compte personnel de formation pour les titulaires d'un CDD ;
    • solde du produit de la taxe d'apprentissage.

    C'est, en principe, l'une des dernières années que ces versements s'effectuent auprès des OPCO, le recouvrement de ces taxes ayant été transféré aux Urssaf pour les sommes dues au titre des rémunérations de l'année 2022.

    Pour rappel, le taux de la contribution à la formation professionnelle varie selon l'effectif de l'entreprise.

    Ainsi, les employeurs de moins de 11 salariés sont redevables d'une contribution unique de 0,55 % du montant du revenu d'activité retenu pour le calcul des cotisations sociales.

    Ces employeurs doivent en principe s'acquitter de cette contribution par le versement d'un premier acompte avant le 15 septembre 2021.

    Toutefois, cet acompte n'est dû qu'à partir d'un certain montant, qui vient d'être fixé à 100 ?. Cela signifie donc que les employeurs dont le montant de la contribution est inférieur à 100 ? n'ont pour l'instant aucun acompte à verser.

    Notez néanmoins que le solde restant éventuellement dû devra, quoi qu'il arrive, être versé par ces employeurs avant le 1er mars 2022, selon des modalités qui seront fixées par décret à paraître.

    Source : Décret n° 2021-1173 du 10 septembre 2021 relatif au premier acompte devant être versé par les entreprises de moins de onze salariés aux opérateurs de compétences au titre du financement de la formation professionnelle pour l'année 2021

    Financement de la formation professionnelle : du nouveau pour les entreprises de moins de 11 salariés © Copyright WebLex - 2021