X FERMER

NAVIGATION

NOUS CONNAITRE
Nos implantations L'équipe Collaborateur Gestionnaire de Paie (H/F)
EXPERTISE COMPTABLE
Nos compétences
  • Comptabilité
  • Contrôle fiscal
  • Fiscalité et optimisation
  • Logiciel comptable en ligne
  • AUDIT
    Nos missions
  • Audit légal
  • Audit contractuel
  • STRATÉGIE D'ENTREPRISE
    Nos savoir-faire
  • Création / Reprise d'entreprise
  • Conseil et Assistance
  • Statut du dirigeant
  • GESTION SOCIALE
    Nos stratégies
  • La paie
  • Logiciel de paie en ligne
  • Optimisation sociale
  • JURIDIQUE
    Secrétariat juridique
    ACTUALITES
    SADECO recrute : Collaborateur Gestionnaire de Paie (H/F) Chiffres clés au 1er janvier 2021 Actualités sociales - Août et septembre 2021 Permis de conduire et contrat de travail Novembre 2021 - Actualités sociales

    COORDONNÉES

    Don d'organe : quelle est la réglementation ?

    Le don et le prélèvement d'organe, parce qu'ils touchent à la personne humaine, sont très strictement encadrés. Voici un bref rappel de la réglementation applicable...


    Don d'organe : un consentement présumé

    Pour rappel, toute personne est présumée avoir consenti au don de ses organes, sauf si elle s'inscrit au registre national des refus (https://www.registrenationaldesrefus.fr/#etape-1).

    Pour éviter toute difficulté, il est recommandé de conseiller aux patients de faire connaître leur choix de leur vivant à leurs proches, à l'écrit ou à l'oral.

    Quant au déroulement du prélèvement des organes sur un défunt, il est très encadré : la mort du donneur doit être médicalement constatée par 2 médecins. En outre, un entretien préalable avec les proches est également organisé par l'équipe médicale.

    Enfin, le médecin qui procède au prélèvement sur une personne décédée est tenu d'assurer la meilleure restauration possible du corps.

    Source : Actualité de service-public.fr du 14 octobre 2021

    Don d'organe : quelle est la réglementation ? © Copyright WebLex - 2021